Aller au contenu

Les pionniers

Avant 1939, Cluny comptait 16 associations sportives (pour 42 associations déclarées). Et parmi ces pionnières, ✅ 3 existent toujours aujourd’hui !

30 mars 1904

Société mixte de tir

La toute première association déclarée à Cluny depuis 1901.

30 mars 1904
23 mai 1919

Société scolaire de tir et de préparation militaire de l’École nationale d’Arts et Métiers de Cluny

Au sortir de la première Guerre mondiale, la culture physique est avant-tout militaire ! La preuve avec les trois buts déclarés de l’association :
1) La pratique du tir à l’arme de guerre ;
2) L’éducation militaire des élèves ;
3) La culture physique, en général, et la pratique des sports.

23 mai 1919
22 mars 1920

✅ École pratique sportive clunysoise

La toujours active association sportive du lycée La Prat’s a malheureusement fêté son centenaire en plein confinement.
Créée pour les élèves de « l’école pratique départementale de commerce et d’industrie de Cluny », elle a encore aujourd’hui pour objet la « pratique des sports et la préparation au service militaire » !

22 mars 1920
01 janvier 1922

Sporting club clunysois

Cette association, dont le siège était situé à l’Hôtel du commerce, s’était donné pour but de « développer chez ses adhérents le goût et la pratique des sports, pour acquérir la vigueur et la santé et faire de bons et loyaux soldats et citoyens ».

01 janvier 1922
23 mars 1927

Association sportive clunysoise

Ancêtre de l’US Cluny, l’ASC proposait la pratique du football et de l’athlétisme. Son siège était situé au café Rolland (connu aujourd’hui comme la brasserie du Nord).

23 mars 1927
13 juin 1929

Moto-Club clunysois

La première association de sports mécaniques clunisoise était basée à l’hôtel Lavilleneuve, et proposait des sorties collectives pour encourger « le tourisme et le sport motocycliste ».

13 juin 1929
10 juin 1931

✅ Union athlétique intergadz’arts de Cluny

La vénérable UAI, toujours très active au sein des murs de l’école des Arts & Métiers de Cluny, se constitue en association en 1931, mais était active depuis au moins 10 ans sous le nom de « Cluny Gadz’arts sports ».

10 juin 1931
24 juillet 1931

Réveil et Concorde réunis

L’origine de cette « société de tambours, clairons et gymnastique » est racontée dans le blog Cluny histoire d’Histoire :
« En août 1896, un groupe de jeunes gens prend l’initiative de créer une société de gymnastique [dénommée La Concorde].
C’est en 1927 que La Concorde fonde sa propre formation musicale : Le Réveil qui accompagne les sportifs lors des manifestations. »


En 1931, les deux associations se déclarent officiellement en préfecture et officialisent leur union sous le nom de « Réveil et Concorde réunis ».

24 juillet 1931
01 novembre 1931

Jeunesse sportive Clunysoise

Probablement fondée dès 1928 en rivalité de l’ASC, la JSC se déclare en 1931 sous le même objet de pratique de l’athlétisme et du football. Son siège est installé chez M. Beaufort, restaurateur.

Signe que les relations ne sont pas au beau fixe avec la JSC, l’ASC prend soin de préciser dans la presse « qu’elle n’a rien de commun avec une nouvelle société dite Jeunesse Sportive Clunysoise et se décharge de toute responsabilité vis-à-vis de ces jeunes joueurs ».

01 novembre 1931
10 septembre 1935

L’Avenir hippique clunysois

La première association de sport équestre officiellement déclarée à Cluny est basée au café du Centre, rue municipale. Elle se donne pour but « d’accroître les ressources du pays en chevaux d’âge aptes au service de la selle et de développer le goût de l’équitation et l’emploi du cheval dans toutes ses aptitudes ».

10 septembre 1935
06 mars 1936

Moto-vélo-club clunysois

Installée au café Burger, rue Prudhon, cette deuxième association de sports mécaniques accueille les cyclistes aux côtés des motocyclistes pour des sorties collectives encourageant au tourisme. L’histoire ne dit pas si vélos et motos parcourraient les routes ensemble…

06 mars 1936
25 juin 1937

Société de tir au pigeon

Il fut un temps où le tir au pigeon vivant était une discipline olympique, notamment pratiquée aux JO de Paris en 1900 ! Rien d’étonnant donc à découvrir une telle société à Cluny, installée salle de la Terrasse, place de l’Abbatiale.

Pour l’anecdote, l’association La Colombe naît quelques mois plus tard au pont de l’étang avec le but de protéger et d’entraîner des pigeons voyageurs. L’histoire ne dit pas laquelle des deux associations avait le plus d’adhérents !

25 juin 1937
12 janvier 1938

✅ La Clunysoise

C’est la troisième plus ancienne association sportive de la ville encore en activité : la société de gymnastique « La Clunysoise » n’a jamais modifié l’adresse de son siège à la mairie de Cluny, ni même ses statuts qui proposent toujours la « préparation militaire [et] l’éducation physique » !

12 janvier 1938
03 août 1938

Association sportive du travail de Cluny

Dernière association fondée avant la Seconde guerre mondiale, l’association sportive du travail proposait à ses membres de pratique des « loisirs sportifs », dont le basket-ball et l’athlétisme.

03 août 1938

Le second conflit mondial a eu raison de bon nombre de ses sociétés sportives du début du 20e siècle. Si seulement trois ont survécu, beaucoup se sont reformées sous d’autres noms ou avec d’autres objets dès la fin de la guerre. Les espoirs de paix durable font disparaître la « préparation militaire » des objectifs des société sportives, au profit d’une logique de loisirs. La création des fédérations sportives entraîne également une spécialisation croissante sous forme de « clubs » qui se concentrent sur une seule discipline, et non plus sur de multiples activités comme cela pouvait l’être auparavant.

Dans les faits, si le nombre « d’associations sportives » a crût de manière très forte (et continue d’augmenter chaque année), le nombre de « clubs » affiliés à une fédération reconnue par le ministère des sports est relativement stable : en 2019, la commune de Cluny comptait ainsi 25 clubs affilés sur son territoire, pour environ 70 associations de sport.

error: Le contenu est protégé !